Kraft Workwear primé aux Espoirs de l’Économie d’Angers !

Bonjour à tous,

Nous avons participé cette année à La grande aventure d’entreprendre, manifestation organisée par la chambre de commerce et d’industrie du Maine-et-Loire pour soutenir l’entreupreunariat dans notre département. .

Notre projet : sélectionner du vêtement de travail de qualité pour les artisans, a été sélectionné par ce concours et nous avons eu la chance de le présenter devant un jury composé de professionnels de divers horizons ainsi que des représentants des institutions (réseaux et incubateurs, la CCI 49 et des clubs d’entrepreneurs du 49).

Notre mannequin a rencontré un vif succès

Une admiratrice signe Eric, notre homme en kilt Blakläder!

De nombreuses actions ont eu lieu toute la semaine précédant le jour J,  le 20 octobre à l’Ecole supérieure d’électronique de l’ouest. La semaine se terminait par la remise des prix des « espoirs de l’économie », action qui récompense les créateurs ou repreneurs d’entreprise les plus prometteurs.

Lors de cette journée spéciale, nous avons eu l’occasion de présenter  Kraft Workwear à des investisseurs sous la forme d’un « pitch » (présentation). Un exercice intéressant car nous devions aiguiser la curiosité d’un maximum d’investisseurs potentiels en seulement trois minutes.

Nous avons ensuite tenu un stand dans l’accueil de l’ESEO. Nous invitions toutes les personnes présentes à signer Eric, notre mannequin en kilt (on remerciera Blakläder pour le mannequin), dans l’objectif d’avoir un bon souvenir de cette journée ! La plupart des gens ont signé de bon cœur et nous étions franchement contents. Le kilt de travail a interpellé bien du monde, notamment les dames (nous avions mis un caleçon spécial pour cette opération appelée « ramène ta fraise »).

De 90 dossiers candidats, nous avions été retenus parmi les 12 finalistes au début du mois d’octobre. Nous avions ensuite présenté notre projet à des institutionnels et investisseurs pendant vingt minutes et ils ont étudié notre dossier. Quatre récompenses étaient en jeu :

  • Le prix reprise, qui ne concerne que deux finalistes (forcément pas nous)
  • Le prix création, qui concerne les dix autres projets (c’est celui que l’on visait)
  • Le grand prix pour lequel tous les projets sont éligibles (un bon prix mais plus difficile!)
  • Le prix coup de cœur du public, totalement indépendant du jury et qui récompense le projet qui obtient le plus de votes de la part du public

La soirée de conférence commençait par la remise des prix. Après le prix reprise, qui a récompensé Hélène Varennes, à la tête d’une entreprise de création et fabrication de sacs à main fabriqués en France, le prix création a été remporté par Dominique Droniou, de TH industries, un entrepreneur prometteur qui travaille dans l’impression de pièces en 3D pour l’industrie (notamment aéronautique).

Le prix création était celui pour lequel nous avions (selon nous) le plus de chance de remporter un prix lors de ce concours. Une fois décerné à Dominique, inutile de vous préciser que nous ne comptions plus que sur le prix du public, pour lequel nous avions sollicité tous nos réseaux, familles et amis.

Restait tout de même le grand prix. Plus que 10 candidats en lice… Un dernier coup de stress et finalement, surprise !!  Nous avons remporté la grande récompense de cette soirée ! Une belle surprise, vu la qualité des entreprises présentées. Nous ne pensions réellement pas remporter un prix ce soir-là. Et pourtant, il semblerait que le travail que nous avons réalisé en amont ai porté ses fruits. La présentation du lundi 16 octobre a séduit le jury et le solide dossier écrit nous a permis de gagner le plus de points !

Nous avons du coup eu le droit au feu des projecteurs quelques minutes, le temps de répondre à des questions et de remercier les organisateurs et le public. Nous avons par ailleurs rendu hommage aux cordons bleus que l’on s’envoie le dimanche midi devant nos ordinateurs et remercié notre maman (un peu maladroitement on vous l’accorde…).

Enfin, n’oublions pas le prix du public, remis à Sébastien Fricker, pour Setinet Vinovalley, qui promeut les vins de notre belle région.

Nous avons ensuite été sollicités pour quelques photos et nous avons eu l’occasion de partager quelques coupes de crémant avec l’assemblée au complet. Pas encore vraiment conscients d’avoir gagné ce prix, nous avons eu confirmation en ayant la belle surprise de voir nos têtes dans le Courrier de l’Ouest le lendemain matin !

  les espoirs de l'économie 49

 

Cette récompense nous permet d’être plus connus dans le milieu des entrepreneurs angevins et nous permettra d’ouvrir plus facilement certaines portes. C’est également une bonne visibilité médiatique pour nous et cela nous encourage à continuer notre travail et poursuivre la belle aventure d’entreprendre ! Un grand merci à la CCI du 49, merci aux finalistes, merci à toutes les personnes qui ont organisé cet événement, merci à toutes les personnes présentes ce jeudi soir et enfin merci à vous chers lecteurs, car nous ne serions pas là sans vous !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire