Nous avons testé les gants de travail hiver Blaklader

Vous testez nos vêtements de travail mais il nous arrive plus rarement de les essayer nous-mêmes (vous me direz que derrière un ordinateur ça a tout de suite moins d’intérêt). Nous avons pris l’habitude de saisir la moindre occasion pour mettre à l’épreuve les vêtements et accessoires que nous vous proposons.

Des gants de travail pour le ski

Les gants de travail Blaklader 2249 sont conçus pour l’hiver. J’ai donc décidé de les embarquer avec moi pour un week-end de trois jours sur les pistes pyrénéennes.

Je descends la montagne en snowboard. Me demandez pas pourquoi mais je crois que j’aime avoir mal aux fesses et aux poignets (voire au crâne)… L’inconvénient c’est que l’on se retrouve vite dans la neige. Non seulement en raison des chutes mais aussi pour déchausser et rechausser encore et encore… Les mains sont donc très souvent en contact avec la neige, ce qui oblige à porter des bons gants.

Fier de porter des gants Blaklader

Mission accomplie pour ces gants de travail hiver Blaklader

Pas froid aux mains

Les gants Blaklader sont doublés avec du tissu polaire Thinsulate© qui protège efficacement du froid. On ressent tout de suite la chaleur qui circule, et même avec les gants mouillés je n’ai pas eu froid aux mains (et pourtant la météo n’était pas clémente). La languette large au niveau des poignets et la tirette de serrage velcro© constitue une bonne barrière contre la neige. J’avais tout de même un pull de travail en laine Snickers avec les trous aux poignets ce qui m’a permis de tenir la neige à l’écart…

Ces gants de travail sont « water repelant », ce qui signifie plus ou moins imperméables. Autant vous dire qu’avec les mains dans la poudreuse ils n’ont pas tenu très longtemps. Pas de problème pour la pluie mais ne plongez pas les mains dans l’eau… J’ai tout de même gardé les mains au chaud à mon grand étonnement mais il faut dire que l’on bouge pas mal et le sang circule.

Doublés sur la paume

Je n’ai pas pu tester la résistance des gants. J’essaierai dans un prochain test lorsque j’aurais du jardinage ou du bricolage à faire dehors. Ils sont cependant doublés avec du caoutchouc sur la paume et le bout des doigts. Ces protections offrent une bonne résistance à l’usure et à l’abrasion.

Le confort est l’un des critères les plus importants… La doublure en thinsulate© est super chaude et on ne ressent aucune couture au bout des doigts ou entre les doigts. De même , ils sont relativement flexibles malgré l’épaisseur. C’est pour moi le top à ce niveau. Au niveau de la taille, n’hésitez pas à voir grand. Je prends habituellement une taille 10 et j’ai pris la taille au-dessus (11) sans hésiter…

Des gants pour les montagnards

L’anecdote rigolote du tire-fesse… Jamais évident à prendre en snowboard, mais ma chute ridicule m’a permis de voir de plus près les gants du perchiste. Et devinez quoi ? Il avait lui aussi jeté son dévolu sur les 2249 ! Finalement un bon moyen de sympathiser avec lui et de confirmer mes dires sur cette paire de gants idéale pour les journées d’hiver !!

Fier de porter des gants Blaklader

Fier comme un coq avec mes gants d’hiver Blaklader

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire