Comment bien choisir sa semelle de chaussure de sécurité ?

bien choisir ses semelles de chaussures de securite

Tout sur votre pied : une zone complexe à bichonner dans vos chaussures de travail

Courir, marcher, piétiner, sauter, des mouvements impossibles à réaliser si nous n’avions pas ces deux formidables petits membres. Constitués de 28 os, 16 articulations, 107 ligaments et 27 muscles (rien que ça), les pieds sont tous différents d’une personne à un autre : des différences par leur forme, leur façon de bouger et leur répartition de la pression au contact du sol. Chez Kraft, nous avons tous les jours au téléphone (disons presque tous les jours) des professionnels qui galèrent côté “confort” dans leurs chaussures de travail. Alors, plutôt que de les changer, le réflexe est de se préoccuper de la semelle. Voici donc quelques lignes sur comment choisir sa semelle à glisser dans ses chaussures de sécurité. Attention : nos conseils n’excluent pas la visite chez un spécialiste et le cas échéant le port de semelle orthopédiques.

Repérer que type de pied avez-vous avant de choisir votre chaussure professionnelle

Selon le point de contact de la voûte plantaire avec le sol, on peut remarquer trois formes de pieds : les pieds à voûte plantaire basse, moyenne ou haute. La responsable de ces différences de morphologie est : l’arche du pied. Il s’agit du creux présent sous le pied qui peut-être plus ou moins haut. Les personnes ayant une arche basse auront tendance à avoir ce que l’on appelle des “pieds plats” et, à l’inverse, celles ayant une arche haute auront des “pieds creux”. Le coup de pied détermine aussi la nature du pied. C’est la structure osseuse située cette fois-ci sur le dessus du pied, appelée “l’arche du dessus”. Elle peut être aussi basse ou haute. Lorsque l’on parle de “coup de pied fort”, on évoque une arche haute.

Les pieds dits “plats” sont caractérisés par un affaissement de la voûte plantaire avec disparition de l’arche interne du pied. Les points de pression à la marche sont localisés anormalement sur l’ensemble du pied provoquant des torsions de la cheville. Vous avez les pieds plats si en vous mettant sur la pointe des pieds, la voûte plantaire ne se forme pas.

chaussure diadora utility

Les pieds plats

chaussure diadora utility

Voûte plantaire non formée avec zone d’appui sur tout le pied

Les pieds dits “creux” sont caractérisés par l’accentuation exagérée de la voûte plantaire formant un creux. Les points de pression à la marche sont localisés au niveau des orteils et du talon.

chaussure diadora utility

Les pieds creux : des pieds de danseur classique

chaussure diadora utility

Voûte plantaire arquée avec appui sur les orteils et le talon

Les pieds dits “à voûte plantaire medium” est la forme de pied classique : une voûte plantaire suffisamment marquée et des points de contacts avec le sol au niveau de l’avant, des côtés et du talon.

chaussure diadora utility

Les pieds à voûte plantaire medium

chaussure diadora utility

Des points de pression avec le sol homogènes

Trouver sa semelle pour chaussure de sécurité adaptée à votre pied

Les semelles pour pieds plats : de la stabilité avant tout

Les pieds à voûte plantaire basse ou “pieds plats” ont un point de pression avec le sol qui est total, pas de prédominance entre le devant et l’arrière du pied, l’ensemble de la voûte plantaire est en contact dans tout son entier. Résultat : un mouvement appelé “pronation” crée de l’instabilité au pied et emmène le corps vers l’intérieur. À terme, ce sont des douleurs dans les articulations et le dos qui apparaissent et qui peuvent s’installer durablement.

Solution : choisissez une semelle ergonomique souple spéciale « pieds plats » pour corriger la posture et donner de la stabilité. La semelle doit pouvoir soutenir la voûte et le pied et recréer la forme naturelle de la voûte plantaire.

Côté chaussure de sécurité : en plus d’une semelle adaptée, privilégiez des chaussures montantes ou semi-montantes qui maintiennent l’ensemble du pied sans risque de déchausser ou de voir le pied « vriller » comme la Conférence S3 SRC de Cofra. La chaussure doit être suffisamment large pour laisser de la place aux orteils et éviter des points de compression et de frottements sur les côtés. Une épaisseur d’au moins 15 mm au talon augmente le confort.

Les semelles pour pieds creux : du confort sur l’ensemble du pied

Les pieds à voûte plantaire basse ou “pieds creux” possèdent des points de pression très concentrés au niveau de l’avant du pied et du talon. De façon visible, la voûte plantaire est très arquée. Résultat : un mouvement appelé “supination” crée cette fois-ci de l’instabilité au pied et déséquilibre le corps vers l’extérieur. Des douleurs à l’avant des pieds et aux talons peuvent apparaître au fil du temps.

Solution : choisissez une semelle qui puisse répartir les points de pression entre le devant du pied et l’arrière du pied et qui puisse soutenir la voûte plantaire comme la semelle 2463 de Blaklader pour pieds creux. La chaussure doit pouvoir soutenir l’arche plantaire. Là aussi, on privilégie une tige montante pour maintenir la cheville bien en place et éviter les déséquilibres du pied gênants à la marche.

Côté chaussure de sécurité : comme pour les pieds plats, favorisez les chaussures au chaussant large surtout au niveau des orteils qui ne doivent pas être trop compressés. La gamme du fabricant italien Dike Workwear offre des chaussures très confortables avec justement de l’espace à l’intérieur de la chaussure de sécurité. Pour les pieds creux, la basket de sécurité Racy Dike est plutôt conseillée avec le port de semelles spécifiques.

Les semelles pour pieds à voûte plantaire moyenne : du renfort au talon

Vous avez une forme de pieds plutôt classique mais vous souffrez de frottements surtout au talon ? Nous recommandons des semelles techniques avec coussin gel au talon. C’est le cas des semelles gel 2461 Blaklader : 100% EVA souple, support voûte plantaire, coussinet en gel au talon, amorti maximum et haute respirabilité.

Côté chaussure de sécurité : nous recommandons la gamme de chaussures de sécurité à semelle mousse expansée en particulier celles de l’italien U-Power. La basket de travail semi-montante Stego répond aux problèmes d’inconfort notamment au niveau du talon. Tout au long de la journée de travail, on se sent comme sur un coussin d’air avec un amorti dit “dynamique” pour moins ressentir de fatigue et de douleurs aux pieds à la fin de la journée.

Un peu plus de confort dans ses chaussures de travail avec les semelles anti-fatigue

Souvenez-vous, nous avions parlé de notre meilleure vente 2019 de semelles techniques dites « anti-fatigue » sur le blog « Avis sur les semelles anti fatigue Blaklader ». Vous n’avez pas forcément les pieds plats ou creux et vous recherchez du confort dans vos chaussures de sécurité ? (c’est-à-dire moins de frottements, d’échauffaisons et de chocs dans le talon) La semelle 2460 Blaklader avec sa mousse moelleuse en EVA et son design qui épouse parfaitement les lignes du pieds devraient ravir les pieds les plus sensibles aux chaussures professionnelles.

semelle anti fatigue blaklader dessous

Une mousse à mémoire de forme ultra-amortissante

Pour vous en faire payer une paire par votre patron (ou par votre femme): partagez sur son mur !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire