Bien choisir ses gants de travail et bien comprendre leurs normes

Gants de travail en cuir Blaklader.

Que savez vous sur les normes des gants de protection?

Quoi ? Tout ça ! Bon, on va quand même écrire l’article et approfondir le sujet. Il existe énormément de normes de sécurité dans l’univers du gant de travail. Dans cet article, nous vous parlerons des plus importantes et des plus utilisées.

Sachez que vous êtes beaucoup à faire la grosse erreur de… choisir vos paires de gants sans regarder à quoi correspondent leurs normes ! Si vous utilisez des gants de travail tous les jours, et que vous exercez des métiers à risques de coupure ou à risque de froid, il est préférable de choisir les gants adaptés (et pas forcément les plus beaux !)

Les normes communes des gants dans les EPI

Parlons tout d’abord de la norme EN 420. Celle-ci définit les critères généraux d’une paire de gant de travail tels que sa conception, sa structure, son innocuité, son confort, son efficacité. Si une paire de gant n’est pas mentionnée de cette norme, et bien c’est que ce n’est pas une véritable paire de gants de travail !

Tout savoir sur la norme EN 388-2016

norme en 388 gants de tarvail

Pictogramme norme EN 388

Cela vous dit quelque chose? Si oui, ce n’est pas étonnant ! Beaucoup de gants de travail possèdent la norme EN 388 (ainsi que la norme EN 420). C’est ce qu’il y a d’ailleurs de plus commun dans le gant de travail !

La norme EN 388 s’applique à tous les types de gants de protection présentant des risques d’agressions physiques (non on ne parle pas de vos collègues !) mais aussi des risques d’agressions mécaniques causés par l’abrasion, la coupure par lame, la déchirure et la perforation.

Voyez vous les lettres sur le pictogramme ci-dessus? Ce sont les niveaux de performance du gant. Avant d’être commercialisés, les gants de travail subissent de nombreux tests ! Voyons plus en détail ce que cela signifie :

  • 1 : Résistance à l’abrasion (Noté de 1 à 4)
  • 2 : Résistance à la coupure (Noté de 1 à 5)
  • 3 : Résistance à la déchirure (Noté de 1 à 4)
  • 4 : Résistance à la perforation (Noté de 1 à 4)

Les deux autres lettres sont un peu différentes, pour la lettre C, une lame droite est déplacée sur l’échantillon en un seul mouvement, et on utilise une lame neuve à chaque fois. Par la suite une note de performance de A à F est calculée à partir de la distance parcourue. Et oui, c’est un peu compliqué tout ça ! Mais ce sont ces tests qui sauvent vos doigts. 🙂

Enfin la lettre F confirme la résistance à l’impact ou non, si le test s’avère positif, vous verrez s’afficher la mention (P), sinon un (-) sera affiché.

Beaucoup de demande autour de la norme EN 511, pourquoi?

norme en 511 gants de tarvail

Pictogramme norme EN 511

Le froid sur les chantiers, à l’usine ou sur les toits est toujours le même. Si vous travaillez souvent dans le froid ou en extérieur, assurez vous que vos gants soient bien certifiés par la norme EN 511 !

Vous l’avez compris, la norme EN 511 définit les exigences de protection contre le froid des gants de travail. Mais que signifient les trois attributs 1, 2 et 3?

  • Résistance au froid convectif (0 à 4).
  • Résistance au froid de contact (0 à 4).
  • Imperméabilité à l’eau (1 si imperméable, 0 si non imperméable)

La norme EN 407, obligatoire pour les métiers à hautes températures

Maintenant que vous n’avez plus froid aux mains, on va vous apprendre à ne plus vous brûler ! Vous devez tout simplement utiliser des gants de travail pourvus de la norme EN 407 (C’était pas si compliqué en fait !). Cette norme détermine le niveau de performance thermique, et le niveau de protection face à la chaleur des gants profesionnels à travers 6 indicateurs tous notés entre 1 et 4:

  • A: Comportement du feu (Durée de la persistance de la flamme entre 20 et 2 secondes).
  • B: Résistance à la chaleur de contact (15 secondes de 100°C à 500°C).
  • C: Résistance à la chaleur convective.
  • D: Résistance à la chaleur radiante.
  • E: Résistance aux petite projections de métal fondus.
  • F: Résistance aux grosses projections de métal en fusions.

Vous pouvez trouver des gants qui possèdent cette norme sur notre site, avec notamment un super gant pour soudeur de la marque Cofra, le Redfire !

Les autres normes de sécurité à connaître

normes des gants de travail

Il existe bien évidemment d’autres normes sur le marché du gant de travail telles que :

  • La norme EN 374 qui établit un niveau de résistance face aux produits chimiques et radioactifs.
  • La norme EN 381-7 qui concerne les gants de protection utilisés lors de la manipulation de scie à chaîne (tronçonneuse, élagueuse..).
  • Ou encore la norme EN 1082 qui désigne les gants à très haute résistance anti coupure comme pour les côtes de mailles.

Vous connaissez maintenant toutes les bases sur les normes des gants de travail. Il faut vraiment analyser et évaluer le risque avant de choisir un gant. Les normes sont là pour ça, lisez-les ! Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour l’équipe ! 🙂



Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire