Quels vêtements de travail pour un forestier ? (1/2)

C'est le matin, il faut aller chercher à montmirail le sapin du forestier dans la brume

Cette semaine, Kraft Workwear est allé chercher son sapin de Noël en plein milieu de la Sarthe. Nous avons été invités par un forestier (ndlr : notre père) qui vend des sapins de Noël pour lui donner un petit coup de pouce sur le terrain. Trois tâches : aller avec le client sur le terrain, choisir un sapin et le couper pour un beau Noël !

Ni une ni deux nous avons sauté sur l’occasion pour aller essayer quelques produits en forêt, à savoir deux tenues complètes : pantalon, gants, chaussures, pull ou sweat et même bonnet ! Nous parlerons ici de la première tenue, la deuxième suivra dans un prochain article !

Première tenue : FHB et Cofra (par Vianney)

Vianney avec des vêtements de travail pour forestier

Pour le pantalon de travail : FHB et son Florian

Pour le pantalon, j’ai décidé de prendre quelque chose d’assez confortable et plutôt élégant. J’avais un Florian à tester sur mon bureau depuis quelques semaines et je me suis dit que c’était l’occasion de le sortir. Le résultat était plutôt chouette.

Le Florian est un pantalon de travail très confortable

J’ai beaucoup apprécié les petits détails du produit. Le Florian possède par exemple des petits anneaux en tissu ou passer le doigt pour refermer les boutons poussoirs. À l’utilisation, c’est vraiment pratique. Idem pour la bande de tissu élastiquée au niveau de la ceinture qui permet au pantalon de bien tenir à la taille. Concernant la résistance, le Florian FHB est très solide et le cordura aux genouillères n’a pas bronché quand je me mettais à genoux dans les ronces. D’après Jean-Marie Copleutre (le forestier), qui le porte plusieurs fois par semaine, ce pantalon est bien mais le pantalon Markus est un petit peu plus solide.

« Il est beau votre pantalon »

Enfin, le Florian est un pantalon de travail très confortable. Même à six heures du matin, le petit coton intérieur protège bien du froid et c’est très agréable. Bonus de chez bonus, parmi les artisans qui venaient acheter leur pantalon j’ai entendu « il est beau votre pantalon, vous l’avez trouvé où ? » (j’en ai profité pour leur laisser une petite carte de www.kraftworkwear.com) !

Pour le haut : Le Benno, un sweat de travail FHB

En hiver, il faut surtout se protéger du froid, j’ai donc décidé de prendre un sweat de travail chaud : le Benno. Avec un t-shirt, un polo et le Benno, je n’ai pas eu froid de la journée.

Il remplit bien son rôle, il isole et est assez confortable. La capuche ne m’a pas été utile en raison du bonnet (cf plus bas) mais les poches sont assez pratiques (car grandes) pour y mettre mes gants entre deux passages avec les clients.

Pour les chaussures de sécurité : les Cofra Conférence

Nous vous les avons déjà présentées plusieurs fois, ces chaussures de sécurité Cofra sont une référence (cf notre article pour découvrir 5 raisons d’en porter). Encore une fois, elles sont bien confortables et le fait de conduire avec était vraiment pratique. Le cuir nubuck isole bien de l’eau (type rosée du matin) et c’est une bonne nouvelle. À titre personnel, je les recommanderais à quelqu’un qui travaillerait en extérieur.

Mention spéciale : Les accessoires pour travailler

Comment réchauffer sa paire de gants Blaklader ?

Pour se protéger les mains : les gants de travail Blåkläder

À moins de 4€ la paire […] ils valent le coup

Pour me protéger les mains tout en gardant une certaine capacité à travailler, j’ai décidé de tester les gants Blåkläder tricotés. Vendus par pack de 12, ça revient à moins de quatre euros la paire de gants et ils valent le coup. Ils m’ont bien protégé les mains contre les ronces, les petites coupures. Aucun souci pour manier des outils (en l’occurrence surtout ma scie japonaise).

Petit regret, ils ne protègent pas vraiment du froid mais bon… on trouve toujours un moyen de les faire sécher 😉 !

Pour protéger sa tête du froid : Un chouette bonnet snickers Workwear

Je dois avouer que j’ai surtout pris ce bonnet pour son style. Le look un rien fashion complète très bien une tenue qui de base, était assez sympa.

Le bonus c’est qu’il a super bien rempli son rôle. Le tricot mi laine mi acrylique est très confortable et réchauffe vite la tête. Associé à mon sweat Benno, je n’ai pas eu besoin de veste de travail pour être à l’aise toute la journée (comme dirait mon père : « même en pull, quand on bouge on a pas froid »).

Enfin, une bonne ceinture FHB

Pour terminer la tenue, j’avais besoin d’une bonne ceinture et j’ai choisi le ceinturon de cuir FHB. Ce n’est pas celui que vous voyez autour de mon ventre. Celle là me servait à tenir mes outils (j’ai une petite scie derrière et une poche à clous). Pour revenir sur le ceinturon FHB, il est classique, simple et élégant et remplit bien son oeuvre. 0 défauts.

Retrouvez la sélection du forestier sur Kraft Workwear


Si vous connaissez des forestiers, n’hésitez pas à leur en parler !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire